Now Reading:
Coronavirus – RDC : Félix Tshisekedi prend des mesures diligentes
Full Article 4 minutes read

Coronavirus – RDC : Félix Tshisekedi prend des mesures diligentes

Face à la propagation extrêmement rapide de l’épidémie COVID-19 dans le monde, particulièrement en République démocratique du Congo, où l’on compte près de 14 cas confirmés, des mesures fortes étaient très attendues afin de limiter les risques. Après avoir présidé mardi dernier, une réunion restreinte du Gouvernement sur la situation de la pandémie de coronavirus, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a annoncé la nuit de ce mercredi 18 mars, dans une adresse à la nation, les décisions prises, notamment en ce qui concerne l’accès au territoire national, la prise en charge des personnes contaminées, la sensibilisation et la protection de la population mais également le rassemblement des personnes dans les lieux publics et privés.

Le président de la République a décidé à dater de ce jeudi 19 mars, la suspension de tous les cultes ainsi que la fermeture des écoles, Universités, Instituts Supérieurs Officiels et Privés sur l’ensemble du territoire national pour une durée de quatre semaines.

Félix Tshisekedi interdit aussi tout rassemblement, réunions, célébrations de plus de 20 personnes sur les lieux publics, en dehors du domicile familial. Le Chef de l’Etat a également décidé de suspendre les activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportifs, mais aussi l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants jusqu’à nouvel ordre.

S’agissant toujours de rassemblement, Félix Tshisekedi a interdit l’organisation des deuils dans les salles et domiciles. « Les dépouilles mortelles sont conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs » a-t-il fait savoir sur les antennes de la télévision nationale.

Par ailleurs, tous les cas testés positifs sur l’ensemble du territoire national, seront pris en charge aux frais du Gouvernement de la République, a annoncé le chef de l’Etat.

‘’ Ne pas céder à la panique’’

Depuis la détection du premier cas atteint du coronavirus en RDC il y a quelques jours, la psychose a gagné le terrain et sème le doute au sein de la population. Le chef de l’Etat a insisté sur le fait que le pays n’est qu’au début de cette pandémie et il s’agit d’une menace sérieuse pour la santé publique, qui appelle à des mesures musclées pour protéger les congolais.

Cependant, face à l’expansion du virus, le Président de la République appelle au sang-froid de toute la population et de ne céder à la panique, ni à la manipulation, moins encore à la désinformation et à n’écouter que les conseils des scientifiques qui renseignent le Gouvernement à travers le ministère de la santé qui recommande les bons gestes à adopter et l’attitude à observer.

« Dans ce contexte exceptionnel, avec nos meilleurs médecins et nos meilleurs scientifiques, nous y avons réfléchis, et le Gouvernement a engagé les personnels de nos hôpitaux, médecins et infirmiers ainsi que des agents du service public de santé, à répondre présent et à se consacrer avec dévouement et efficacité face à l’ampleur de cette pandémie, a laissé entendre Félix Tshisekedi.

Notons que jusqu’à ce jour, la pandémie n’a touché que la ville de Kinshasa. Les mesures annoncées par le Chef de l’Etat sont importantes pour freiner la propagation du virus.

Peu avant le message à la nation de S.E M. Félix Tshisekedi, l’Assemblée Nationale et le Sénat avaient déjà suspendus les plénières à dater du 18 Mars au 5 Avril prochain. Pour cause, le coronavirus à Kinshasa. Une décision ressortie d’un communiqué conjoint de deux chambres du parlement tenu le mercredi au palais du peuple.

David MAHAMBA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.