Now Reading:
des inquiétudes après la disparition d’un avion assurant la logistique présidentielle
Full Article 2 minutes read

des inquiétudes après la disparition d’un avion assurant la logistique présidentielle

Un avion cargo de type  antonov 72 assurant la logistique présidentielle ce jeudi 10 octobre 2019 , ayant à son bord 4 membres d’équipage et 4 passagers civils et militaires partis de GOMA à 13h32 temps universel a perdu contact avec le centre de contrôle en route (CCR) à  15H TU, soit 59 minutes apres son décollage. Selon les informations recoupées par Congo Mediaplus cet appareil a été retrouvé écrasé   en pleine forêt équatoriale à Kasese en territoire de Punia dans la province du Maniema.L’appareil avait  une autonomie de 6h de route devait atterrir à Kinshasa à 16h43 TU. Depuis cette perte de contact, des réquisitions d’informations lancées à toutes les stations sur sa route n’avait  donné aucune information sur sa localisation ,seulement aujourd’hui vendredi que l’hypothèse du crach est affirmé.

Pendant ce temps le président Felix Tshisekedi lui, a bouclé sa mission par la ville de Beni après un meeting populaire qu’il a donné à la place du 30 juin.et est rentré ce meme jeudi à Kinshasa .ce vendredi  des manifeation ont eclatées devant le siege de l’UDPS pour exiger la lumière sur cette situation ,Circulation perturbée, des pneus brûles, c’etait une ambiance qui a régné autour du  siège du parti Union pour la Démocratie et le progrès social  UDPS à ,Limete, des manifestants en colère on érigés des barricades pour protester contre la disparition d’un avion Antonov assurant la logistique pour le présent de la République Felix Tshiekedi .

«  Ce qui s’est passé avec l’avion assurant la logistique du président est un   sabotage, nous voulons qu’ils nous disent réellement  sur  cette disparition, comment un avion peut perdre son contrôle  ni de son lieu de provenance ou de sa destination sans avoir des informations  s’interroge  un militant  en colère »

En pleine nuit de ce jeudi à vendredi, l’autorité de l’aviation civile  a indiqué dans un communiqué que l’appareil  parti de Goma à 13H32 (TU) et avait perdu le contact avec le centre de contrôle en route (CCR) à 14H31 (TU), soit 59 minutes après son décollage.

PFA

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.