Now Reading:
Goma : « Il n’y a pas deux AFDC » selon Jean de Dieu Banyene
Full Article 2 minutes read

Goma : « Il n’y a pas deux AFDC » selon Jean de Dieu Banyene

L’alliance des forces démocratiques du Congo(AFDC) fédération du Nord-Kivu a organisé ce 26 février, une cérémonie d’installation officielle du nouveau comité. Un évènement tenu après multiples accrochages face au dédoublement du parti. Ce qui a poussé au troisième vice-président fédéral du nouveau comité, à hausser le ton.

Présidée par Hilaire Kikobya, secrétaire permanent chargé de l’organisation et implantation du parti, la cérémonie s’est déroulée à la satisfaction absolue de ses membres et sympathisants. Le représentant de l’autorité morale a procédé à la mise en place officielle du comité provincial AFDC de Bahati Lukwebo.

Pour sa part Jean de Dieu Banyene Muhombo, le troisième vice-président du nouveau comité de l’AFDC, a exprimé ses sentiments de satisfaction après sa nomination. Il a tout de même salué la bravoure de l’autorité morale du parti pour l’aboutissement heureux de ce processus. Cependant il précise qu’il n’y a qu’un seul parti politique AFDC.

« J’exprime des sentiments de satisfaction pour l’installation du nouveau comité fédéral de l’AFDC au Nord-Kivu. Je dois remercier sincèrement l’autorité morale de l’AFDC pour cette matérialisation. Ce qui nous donne un nouvel élan dans la redynamisation du parti en province. Il n’y a pas deux AFDC en République démocratique du Congo. Nous n’avons qu’un seul parti AFDC dirigé par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo qui en est l’autorité morale » a dit le troisième vice-président fédéral de l’AFDC au Nord-Kivu. Tout en vouant exercer son mandat au profit de tous, Jean de Dieu Banyene appelle les cadres et sympathisants du parti, à soutenir les actions du nouveau comité.

Composé du président et de ses cinq vice-présidents, le nouveau comité fédéral de l’AFDC est dorénavant chapeauté par le Professeur Sylvestre Kinyata.

Le représentant de l’autorité morale a ensuite procédé à la nomination et installation d’autres membres notamment les secrétaires fédéraux et leurs adjoints.

Cette redynamisation intervient après des échauffourées pendant une certaine période, entre deux camps. C’est entre autre le parti AFDC de Bahati Lukwebo et celui de Néné Nkulu. La fois dernière, le camp Lukwebo s’est adressé au ministère de l’intérieur, exigeant le non dédoublement de son parti politique par des personnes mal intentionnées.

David MAHAMBA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.