Now Reading:
Goma : Nicaise Kib’el Bel Oka partage son expérience avec les journalistes sur les ADF à travers ses deux livres consacrés aux groupes terroristes
Full Article 3 minutes read

Goma : Nicaise Kib’el Bel Oka partage son expérience avec les journalistes sur les ADF à travers ses deux livres consacrés aux groupes terroristes

Les professionnels des medias de Goma ont pris connaissance, ce jeudi 14 mars 2019 du contenu de deux derniers ouvrages publiés par le journaliste d’investigation Nicaise Kib’el Bel Oka.

Ce journaliste expérimenté a rencontré ses paires pour partager son expérience de travail d’investigation sur le tristement célèbre phénomène ADF dans le territoire de Beni. L’Editeur du journal Les Coulisses a présenté le contenu de ses deux derniers   ouvrages consacrés aux ADF.

Dans le premier livre intitulé « L’AVENEMENT DU DJIHADISME EN RDC » l’hauteur du livre donne les informations sur la vraie identité des hommes et des femmes qui affrontent l’armée régulière dans la ville et le territoire de Beni. « C’est sont les ADF des islamistes djihadistes et pas des ougandais qui distribuent la mort a la population dans la zone de Beni » a tenu à préciser Nicaise. L’ouvrage publié un moment après le début de massacres des civiles et l’opération militaire menée contre les djihadistes ADF donne la lumière sur cette organisation islamiste.

Dans son deuxième ouvrage intitulé LA RDC : LES FARDC FACE A LA GEURRE NON CONVENTIONNELLE, l’éditeur et directeur de publication du journal d’investigation Les Coulisses, explique les difficultés pour les forces armées de la RDC, soumis à la guerre non conventionnelle, de vaincre les ADF. « Les troupes disponibles engagés dans l’offensive menée contre les ADF depuis le début des opérations militaires dans la zone ne sont pas formées pour faire face à la guerre asymétrique sur le terrain » a-t-il expliqué.

Les FARDC face à deux fronts consécutifs

Il a en outre déploré l’insuffisance de troupes au sein de l’armée et les activités criminelles des groupes mai mai qui gênent l’action de l’armée sur le front, « les mai mai autre fois considérés comme le groupe d’autodéfense populaire agissent actuellement comme des troupes supplétives des ADF dans la partie Nord de la Province » ajoute-t-il.

« Pendant que l’armée combat l’ADF, elle subit au même moment des attaques menées par des groupes mai mai dans le territoire et la ville de Beni et cela déstabilise l’armée dans ses opérations » a- t-il fait remarquer.

Dans cette difficulté le journaliste Nicaise Kib’el Bel Oka déplore également le fait que l’armée cède parfois à ce qu’il qualifie des caprices et agitations de la société civile et de certains autres groupes de pression autours de la conduite des opérations militaires et ses difficultés sur le terrain. Cela abouti parfois à des décisions au sein du commandement de l’armée qui ne font pas avancer les opérations militaires cotre les ADF sur le terrain.

La séance tenue au Centre de Presse a été organisée à l’initiative de l’UNPC/Section du Nord-Kivu.

Nasson Waziwazi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.