Now Reading:
Grands Lacs : Infiltration au Rwanda : Eugène SERUFULI dément une implication calomnieuse
Full Article 2 minutes read

Grands Lacs : Infiltration au Rwanda : Eugène SERUFULI dément une implication calomnieuse

 

 

Eugène SERUFULI, actuel ministre des affaires sociales et patron de l’Union des Congolais pour le Progrès (UCP) a démenti de façon ferme toute implication calomnieuse citée dans le journal « le Soir » l’impliquant parmi les personnalités qui parrainent la rébellion qui s’est déclenchée il y a peu au Rwanda. C’est à travers une lettre qui circule dans les réseaux sociaux que l’ancien gouverneur du Nord-Kivu dénonce : « Je tiens donc à démentir de la façon la plus ferme ces allégations sans fondement qui ne visent qu’à entacher mon honneur » et d’ajouter que «  je ne suis ni de près ni de loin en quoi que ce soit à ce qui s’est passé au Rwanda ».

Dans son édition de mercredi 18 Juillet, la journaliste Colette Braeckman du quotidien belge Le Soir, révèle que monsieur Eugène SERUFULI, aurait encouragé des jeunes du Nord-Kivu à rejoindre depuis l’Ouganda les rangs des rebelles rwandais déterminés d’en découdre avec le président Paul KAGAME, sans donner plus les détails.

Eugène SERUFULI, s’était désolidarisé du RCD en 2011 en créant l’Union des Congolais pour le Progrès (UCP), parti membre de la Majorité présidentielle et désormais du Front Commun pour le Congo (FCC) plateforme électorale dont l’autorité morale reste le président Joseph KABILA.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.