Now Reading:
Kinshasa : Des centaines d’étudiants délogés du campus de l’UNIKIN
Full Article 2 minutes read

Kinshasa : Des centaines d’étudiants délogés du campus de l’UNIKIN

Sur la décision des autorités de l’enseignement supérieur et universitaire(ESU) de ce mercredi 08 janvier, un ultimatum de 48 heures a été donné aux étudiants abritant le campus de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), au lendemain de leur sort.

Après le forfait des manifestations estudiantines ayant causé la mort d’un policier et plusieurs blessés et des dégâts matériels énormes. Cette décision suscite des polémiques tant aux étudiants que dans la classe politique. Si pour certains étudiants ils récoltent ce qu’ils ont semé, les autres par contre sont des cris de désolation et désespoir, manquant de place de refuge.

Les étudiants de l’UNIKIN protestaient depuis le 06 janvier contre la hausse des frais académiques, revus à 285 USD pour cette année, contre 275 USD payés l’année dernière. Exprimant leur mécontentement, ces étudiants ont brulé des pneus et lancé des projectiles aux forces de sécurité déployées sur place pour tenter de mettre hors d’état de nuire cette contestation.

Rappelons qu’à l’issu de l’instruction académique 021 du 15 Octobre 2019 portant directives relatives à l’année académique 2019-2020, le ministre de l’ESU Thomas Luwaka, avait dans un communiqué, fixé les frais d’études de l’année académique 2019-2020 à 164 700 FC et 131 750 FC pour les classes montantes, outres les frais connexes. Ce qui créerait une panique généralisée entre les comités de gestion des  institutions supérieurs et universitaires et les étudiants face à la souffrance de l’application de cette présente instruction académique, qui se fait remarquer.

David MAHAMBA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.