Now Reading:
Nord-Kivu : Balkanisation de la RDC : Le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita éclaire l’opinion
Full Article 2 minutes read

Nord-Kivu : Balkanisation de la RDC : Le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita éclaire l’opinion

Dans un entretien avec la presse ce lundi 20 janvier  à Goma, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a abordé des questions d’ordre politique, sécuritaire et économique.

Face à des spéculations de l’opinion quant à la balkanisation de la république démocratique du Congo, l’autorité provinciale a dit croire à une république unie. Carly Nzanzu Kasivita s’est opposé à toute tentative de la scission du territoire national.

« Nous n’avons qu’un seul pays, la RDC. Je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il aura deux pays. Nous travaillons pour que ce pays ou le Nord-Kivu puisse donner le meilleur de lui-même aux enfants de la république et à toute personne qui souhaiterait vivre dans cette province, ainsi qu’à tous les investisseurs extérieurs. Je ne crois pas à la balkanisation de la RDC, moins encore à la scission du Nord-Kivu » a dit le gouverneur Carly Nzanzu.

Le chef de l’exécutif provincial a mis l’accent sur les ingrédients pouvant permettre la création d’emploi pour les jeunes. Tout en s’inscrivant derrière la mobilité des partenaires, l’autorité provinciale s’est tournée vers le secteur privé. Reconnaissant que le secteur public ne doit pas être un indicateur pour résolver le chômage, il compte valoriser le secteur privé, qui selon lui, peut créer beaucoup d’emplois en stimulant les incubateurs capable d’encadrer les jeunes.

Signalons que le plan de balkanisation de la RDC a été décrié et dénoncé par certaines personnalités du pays. C’est notamment le cardinal Fridolin Ambongo après sa visite au mois de décembre dernier à Béni, où les ennemis de la paix tuent, pillent et tracassent les civils pendant plus de cinq ans.

 

David MAHAMBA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.