Now Reading:
RDC-COVID-19 NYIRAGONGO: Les mesures sanitaires d’hygiène, ignorées par la population au bon voyage KIHISI
Full Article 3 minutes read

RDC-COVID-19 NYIRAGONGO: Les mesures sanitaires d’hygiène, ignorées par la population au bon voyage KIHISI

La lutte contre la propagation du coronavirus pose encore problème au bon voyage Kihisi situé en territoire de Nyiragongo au Nord-Kivu. Les mesures sanitaires d’hygiène ignorées, la distanciation sociale bafouée par les trafiquants . Constant fait ce 02 Avril 2020 par Congo Média Plus, à l’issu d’une descente sur place.

Les voyageurs rencontrés sur le lieu n’observent pas scrupuleusement les mesures d’hygiène prônées par l’OMS et le ministère de la santé. Ce qui laisse à croire que certains habitants de cette partie de la province ne voient pas le danger qu’ils courent. Le Président de l’association des propriétaires des véhicules et de transport pour le développement « APROVETRAD » rencontré, justifie cette attitude par une carence des kits de lave mains et des agents de la riposte chargés de l’hygiène à cet endroit qui rassemble plusieurs voyageurs en provenance de la partie Nord de la province, pour la ville de Goma.

<< Mieux vaut prévenir que guérir dit-on. Nous connaissons un problème sérieux à ce poste, celui du manque des dispositifs sanitaires. Ceux qui étaient utilisés lors de la riposte Ebola sont rejetés et personne ne s’en souci plus. Nous demandons  un renforcement des kits de lave mains à Organisation Internationale de migration  « OIM » qui accorde son appui à la Protection Nationale de l’Hygiène et Frontière « PNHF » >> a fait savoir Noel Kasereka , Président de l’association  des propriétaires des véhicules et de transport pour le développement « APROVETRAD ».

Cependant Noel Kasereka précise que le nombre des  passagers à bord du véhicule est réduit afin de limiter la propagation du Coronavirus.

En effet, si les mesures d’hygiène sont bafouées au bon voyage KIHISI, à l’OPRP, le point d’entrée en ville de Goma via Nyiragongo par contre, les règles sont respectées. Monsieur MUNDA  MUTSIRANYA, superviseur du point de contrôle contre Ebola, prouve qu’aucun passager ne peut passer à ce lieu sans se laver les mains et s’assurer de sa température. Selon lui, jusqu’à présent aucun cas suspect n’est constaté à ce lieu.

Il sied de noter que plusieurs voyageurs de passage au bon voyage KIHISI demandent aux autorités provinciales d’installer dans l’urgence, des dispositifs sanitaires pour garantir leur santé. Les dispositifs utilisés jadis pour la riposte Ebola, servent encore pour cette pandémie meurtrière alors qu’ils devraient être multipliés. Le Nord-Kivu, quatrième province du pays, atteinte du coronavirus, a déjà enregistré deux cas confirmés.

Jikaze Emmanuel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.